Santé : comment faire de la consultation à distance ?

consultation à distance

Publié le : 10 février 20217 mins de lecture

L’accès aux soins médicaux n’a de cesse d’évoluer afin de permettre à tous les citoyens de bénéficier des meilleurs traitements en temps voulu. Dans ce contexte, la consultation en ligne a été instaurée et acceptée par l’assurance-maladie pour qu’aucune frontière ne puisse exister entre les patients et les médecins. Cette initiative a été surtout bénéfique pour les habitants des circonscriptions plus ou moins isolées ou qui sont loin des cliniques et des cabinets médicaux, surtout dans les zones blanches médicales. Une telle disposition est également salutaire pendant la période de la pandémie du covid-19. Cette alternative donne aux praticiens la possibilité de toujours fournir leur service et d’assurer la continuité des soins. Le principe de ce procédé réside sur une consultation médicale faite à distance par un généraliste ou un spécialiste selon le cas. Pendant la séance, le malade peut se retrouver seul ou en compagnie d’une personne, comme un proche ou un praticien tel qu’un pharmacien, un infirmier ou un autre médecin. Cette pratique exige la disponibilité d’un réseau Internet de qualité pour que les échanges vidéo puissent être fluides, et pour avoir des images et des sons clairs. De bons outils de visioconférence sont également incontournables, entre autres, WhatsApp, Whereby, Assemblée (assemblee.io) et Skype. La communication doit être sécurisée étant donné que les informations transmises relèvent du secret médical.

Consultation en ligne comment faire ?

Les patients qui cherchent des praticiens pour une consultation à distance peuvent obtenir les renseignements utiles en ligne, comme sur blog.simplebo.fr. Sinon, les généralistes qui suivent l’état de santé des patients informent souvent ces derniers de cette possibilité, par e-mail ou sur leur site. Normalement, la séance est programmée sur rendez-vous. Le malade peut fixer une date et une heure avec son médecin via le site de ce dernier, par échange de mails ou par appel téléphonique. Dans la plupart des cas, le thérapeute fournit un lien au sujet pour que ce dernier s’y connecte au moment du rendez-vous. Le malade a le choix entre accéder à la consultation à partir de chez lui et se rendre dans les cabines spécialisées.
Les individus qui décident de rester chez eux doivent avoir une bonne connexion Internet et disposer d’un appareil équipé d’une webcam. Ce terminal peut être une tablette, un ordinateur ou un smartphone.
Les cabines ont l’avantage d’être déjà équipés de divers appareils comme un otoscope, un fond d’œil, un stéthoscope, un tensiomètre et une balance. Les données obtenues à partir de l’utilisation de ces outils aident le médecin dans sa consultation.
Que ce soit dans l’un ou dans l’autre cas, le questionnement est optimisé pour permettre au praticien d’avoir le maximum d’informations sur l’état du sujet et sur ses problèmes de santé. Les réponses provenant du malade sont indispensables, sans l’examen clinique classique. À l’issue de la séance, le médecin peut prescrire les traitements ou pour des analyses et des radiographies à faire. Normalement, ces documents sont téléchargeables pour que le patient puisse les utiliser.

L’assurance-santé complémentaire, une autre alternative

Les clauses de certains contrats d’assurance complémentaire santé stipulent la possibilité de recourir à une consultation à distance grâce à leur service de télémédecine. Les souscripteurs peuvent se rapprocher de leur assureur pour obtenir les renseignements nécessaires. Les patients vont être redirigés vers les médecins en visioconférence, par téléphone ou via les services d’urgence. Les souscripteurs ne doivent en aucun cas se faire du souci quant aux honoraires puisque ce genre de prestation est inclus dans leur contrat.

Consultation en ligne : coût et remboursement

L’adoption de la consultation en vidéo par la plupart des thérapeutes et sa reconnaissance par l’assurance-maladie tendent à démocratiser ce mode d’examen. Les patients ne doivent en aucun cas s’en faire sur l’honoraire des médecins qui pratiquent la téléconsultation. Leur tarif ne change pas aussi bien pour une consultation conventionnelle et classique que pour cette autre forme d’examen. D’une manière générale, leur prix va de 23 € à 58 €. Le paiement peut s’effectuer de différentes façons, par chèque à envoyer, par virement bancaire, via les applications de tiers-payant et en ligne.
La sécurité sociale restitue les 70 % du montant de téléconsultation. Normalement, les personnes ayant souscrit une complémentaire santé reçoivent le remboursement des 30 % restants. Toutes les consultations effectuées à distance sont remboursées. La sécurité sociale rembourse la totalité des honoraires du médecin lors d’une consultation à distance faite par les sujets ayant subi des ALD (affections de longue durée).

Autres conditions du remboursement d’une téléconsultation

Certes, la téléconsultation reste une meilleure option lorsque les examens cliniques classiques s’avèrent impossibles. De par ce fait, la prise en charge par la sécurité sociale est légitime. Néanmoins, le respect de certaines conditions est de rigueur selon les cas, comme le recours au médecin traitant ou à un praticien qui a déjà consulté physiquement le malade, et aussi le parcours de soins coordonné.
Le praticien choisi doit déjà avoir consulté le malade physiquement, au moins une fois, au cours des derniers 12 mois pour savoir le strict minimum concernant le patient.
Normalement, le sujet doit avoir une séance avec son médecin traitant, ou à la rigueur être orienté par ce dernier. Toutefois, les personnes qui n’ont pas de généraliste qui les suit, ainsi que les malades de moins de 16 ans peuvent déroger à ce parcours de soins coordonné et espérer le remboursement par l’assurance-maladie, sans passer par un médecin traitant. L’accès direct aux spécialistes, comme un pédiatre, un neuropsychiatre, un psychiatre et un chirurgien maxillo-facial, par le biais d’une consultation en vidéo, est aussi possible et pris en charge.


Plan du site